Tombeau des Hohenstaufen

Monastère de Lorch

Monastère de Lorch, Vue aérienne; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende
Tombeau des Hohenstaufen

Monastère de Lorch

Au cœur du pays des Hohenstaufen, surplombant la Rems, l’imposante Monastère de Lorch (Kloster Lorch) fascine par la richesse de son histoire.

Monastère de Lorch, fauconnerie; l'image: Stauferfalknerei

Avec la fauconnerie, l’héritage de la dynastie se perpétue à Lorch.

Les bâtiments de l’ancienne abbaye bénédictine de Lorch sont situés sur une colline de la vallée de la Rems, à douze kilomètres de Hohenstaufen. Construite il y a plus de 900 ans, elle a été  en grande partie préservée jusqu’à nos jours. À l’intérieur, ses visiteurs ont un aperçu de la vie des moines qui suivaient les règles de l’ordre : « ora et labora », « prie et travaille ».

Monastère de Lorch; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Rolf Schwarz

Accessible à tous, y compris avec une poussette, le parc de l’abbaye invite à de longues promenades.

L’ensemble abbatial

Alors que plusieurs bâtiments agricoles ont été conservés dans la partie est, la tour Marsilius s’élève fièrement à l’ouest. L’ascension est récompensée par une vue fantastique sur l’enceinte de l’abbaye. Autrefois dotée de deux clochers, l’imposante église romane repose sur un plan en croix. Un grand bâtiment à colombages, témoin de la richesse de l’abbaye, servait d’habitation et de maison d’hôtes à l’abbé. Avec son somptueux cadre et ses imposants clochers visibles à des kilomètres à la ronde, l’abbaye se présentait à ses contemporains comme une institution majeure de la maison de Hohenstaufen.

Monastère de Lorch, Tombeau; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Ulrich Rund

Dans la nef centrale de l’église se trouve le tombeau de la famille, un sarcophage placé là en 1475.

Dernière demeure des Hohenstaufen

La fondation de l’abbaye de Lorch remonte à l’époque du duc Friedrich Ier von Schwaben qui, avec son épouse Agnes von Waiblingen et leurs fils, la créa pour être l’église de la maison de Hohenstaufen. Depuis 1140, l’église de l’abbaye est la sépulture de plusieurs membres de la dynastie régnante. Outre le fondateur de l’abbaye, dont les ossements y ont été transférés, le roi Philipp von Schwaben et son épouse Irene, fille de l’empereur byzantin, reposent ici.

Stauferrundbild de la salle capitulaire

Lorsque les intérêts des Hohenstaufen se sont portés vers l’Italie, l’abbaye de Lorch a également perdu son importance comme lieu de sépulture. Ce n’est qu’en 1475 que le sarcophage des Hohenstaufen, tombeau de la famille décoré de statuettes, a été placé dans la nef centrale de l’église. Après la fermeture de l’abbaye bénédictine en 1556, le déclin fut stoppé en 1879, la nouvelle conscience nationale allemande réveillant l’intérêt pour les Hohenstaufen. Depuis 2002, les visiteurs peuvent admirer l’histoire de l’ascension et de la chute de la légendaire dynastie sur la Stauferrundbild (frise de la maison Hohenstaufen) de la salle capitulaire. L’abbaye de Lorch permet également de découvrir la vie des moines au Moyen Âge et les racines historiques de la maison de Hohenstaufen. Le jardin d’herbes aromatiques et la vue sur la vallée de la Rems invitent à s’attarder.

Monastère de Lorch; l'image: administration municipale Ludwigsburg

Stauferrundbild de la salle capitulaire, créée en 2002, dépeint l’ascension et la chute de la maison de Hohenstaufen.