Un imposant ensemble dans un cadre impressionnant

Monastère de Hirsau

Monastère de Hirsau, fenêtre de la chapelle de la vierge; l'image: Landesmedienzentrum Baden-Württemberg, Dieter Geissle
Un imposant ensemble dans un cadre impressionnant

Monastère de Hirsau

Les ruines de le Monastère bénédictine de Hirsau (Kloster Hirsau), également connue sous le nom d’abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul, sont situées dans la vallée du Nagold, entre des hauteurs densément boisées de la Forêt-Noire.

Abbaye de Hirsau; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Andrea Rachele

Le château de chasse des ducs de Wurtemberg, avec ses splendides pignons Renaissance.

Les murs éclatés témoignent de la grandeur passée de l’abbaye : au XIe siècle, sous l’impulsion de l’abbé Wilhelm von Hirsau, le mouvement réformateur émanant de Cluny se répandit dans tout le sud-ouest de l’Allemagne. Fidèle au pape, Hirsau a joué un rôle majeur dans la politique de l’église lors de la Querelle des investitures.

Abbaye de Hirsau; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Arnim Weischer

L’église Saint-Aurelius témoigne, aujourd’hui encore, du caractère monumental de cette abbaye à l’architecture.

Construction et chute de l’impressionnante église abbatiale

Un premier monastère fut consacré à Hirsau dès 838. Sur ses fondations fut érigée en 1059 l’abbaye Saint-Aurelius. La construction de l’abbaye Saint-Pierre-et-Saint-Paul commença en 1082 sur la rive opposée du Nagold. Au moment de son édification, il s’agissait de la plus grande abbaye de l’espace germanophone et d’un des plus grands ouvrages romans du sud-ouest de l’Allemagne.

Abbaye de Hirsau, tour des hiboux; l'image: Landesmedienzentrum Baden-Württemberg, Dieter Geißler

La tour des hiboux, de construction romane, mérite une observation attentive de ses sculptures.

Après la réforme, elle est devenue une école monastique protestante. À la fin du XVIe siècle, les ducs du Wurtemberg firent construire au sud du site un pavillon de chasse Renaissance à trois ailes en lieu et place du palais abbatial. Au cours d’un siège par les troupes françaises en 1692, le château et l’abbaye prirent feu. Les bâtiments ont été démantelés pour ériger de nouvelles maisons, notamment lors de la reconstruction de la ville de Calw.

Abbaye de Hirsau; l'image: informations sur la ville Calw

De vastes ruines dans un décor pittoresque

Aujourd’hui, l’ensemble dessine un captivant paysage de style roman et gothique avec en toile de fond l’impressionnante Forêt-Noire. Visible à des kilomètres à la ronde, la « tour des hiboux » de 37 mètres de haut et sa mystérieuse frise figurative s’élèvent au milieu des ruines. L’église de Marie de style gothique tardif et divers bâtiments agricoles témoignent de l’époque où l’abbaye était le centre spirituel et économique de la région.