Vue panoramique sur la Forêt-Noire

Château-fort d' Alt-Eberstein

Château-fort d'Alt-Eberstein, vue aérienne; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende
Vue panoramique sur la Forêt-Noire

Château-fort d'Alt-Eberstein

Alt-Eberstein s’offre aux visiteurs sous un jour à la fois romantique et sauvage. De vieux murs recouverts de mousse et de plantes semblent sortir directement de la roche et le donjon offre une vue fantastique.

Situées à 489 mètres d’altitude sur un éperon rocheux, les ruines d’Alt-Eberstein dominent la ville de Baden-Baden. Le donjon de 18 mètres de haut est visible de loin. Mousse, arbustes et buissons donnent aux murs du complexe un aspect pittoresque.

 

Ruines d'Alt-Eberstein; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Le château offre une vue imprenable sur la Forêt-Noire.

Un lieu romantique à souhait

Les ruines du château sont situées sur une colline stratégiquement favorable, au bord d’une falaise abrupte qui offre une protection naturelle. Une vieille courtine construite vers 1100 couvre le côté ouvert aux attaques. Il s’agit de la partie la plus ancienne du complexe. Le principal bâtiment résidentiel était le corps de logis construit au nord de la cour carrée, qui n’est plus accessible aujourd’hui. À l’origine, un avant-château extérieur avec des bâtiments agricoles, situés à l’emplacement des parkings actuels, complétait le complexe.

 

Ruines d'Alt-Eberstein; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Le donjon surgit de la végétation de façon très romantique.

Théâtre de la Calamité des jumeaux de Gottorf

Le château est mentionné pour la première fois dans des sources historiques en 1197 sous le nom de Castrum Eberstein. Il appartenait à l’origine aux riches comtes d’Eberstein, mais fut vendu aux margraves de Bade comme dot au XIIIe siècle. Ces derniers l’agrandirent et l’utilisèrent pour partie comme résidence. Alt-Eberstein a également servi de prison en 1434. Jakob Ier von Baden y fit interner sa sœur Agnes Ire, qui mourut aveugle dans le château en 1473. La raison : des querelles de succession nées de la « Calamité des jumeaux de Gottorf ».

 

 Ruines d'Alt-Eberstein, visiteurs; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Niels Schubert

Les ruines d’Alt-Eberstein réservent de belles découvertes pour petits et grands.

Une vue imprenable

Au fil des siècles, le château perdit de son importance et demeura inhabité. Ce n’est qu’au XIXe siècle, à l’époque où on commença à trouver les ruines romantiques, que des mesures de conservation et de sécurité furent mises en place. Depuis le donjon placé sur la courtine s’ouvre un panorama grandiose
sur tout le complexe du château, la Forêt-Noire et la plaine du Rhin, jusqu’aux Vosges. Après la visite, le roc classé et les superbes environs vous invitent à continuer la promenade.